La prévention et la lutte contre la fraude

La fraude en entreprise

Les entreprises françaises et européennes connaissent une augmentation significative de la fraude. Ainsi, 2/3 des entreprises françaises en ont été victimes au cours des deux dernières années, contre moins d’1/3 en 2009 [1].

Les fraudes les plus subies par les entreprises françaises sont le détournement d’actif (56 % en sont victimes), la cybercriminalité (53 %), la fraude aux achats (25 %) et la délinquance astucieuse (18 %) pour les principaux types.

Dans 30 % des cas la fraude provient d’une source interne et dans 55 % d’une source externe. Toutefois, sa détection est possible, grâce à l’environnement de contrôle (44 %) et à la culture d’entreprise (32 %).

Il convient par ailleurs de rappeler que l’employeur est responsable des agissements de ses salariés dans l’exercice de leurs fonctions. Il appartient aux dirigeants de s’assurer de la fiabilité de l’organisation et de la mise en place de contrôles internes appropriés, y compris en matière de gestion des risques, de contrôle financier et de respect des dispositions légales.

Nos solutions

Ces éléments démontrent que la fraude n’est pas une fatalité et que par des actions de prévention et de protection, le risque peut être fortement minoré.

C’est pourquoi nous vous proposons, dans un premier temps, de définir conjointement les indicateurs de vigilance adaptés à votre entreprise :

  • Les points de vulnérabilité, liés à l’organisation (les process, le contrôle, les ressources humaines, la comptabilité, etc.) ;
  • Les faisceaux d’indice liés aux comportements (l’absence de contrôle, l’organisation du travail, le management, etc.).

Dans un second temps, nous vous proposons de vous accompagner et de vous assister dans :

  • L’appréhension des moyens légaux de prévention (politique d’entreprise [charte d’éthique], organisation, contrôle interne, audit) et de détection (analyse systématique d’indicateurs sensibles, l’analyse des écarts et des opérations inhabituelles, l’analyse détaillée de certains audits, etc.).
  • La transposition de ces moyens dans vos process, à des fins de développement du contrôle interne.

[1] PWC – Global Economic Crime Survey 2016